Thursday, June 13, 2013

Protestation contre la fermeture de ERT à Bruxelles


video

L'Initiative de solidarité avec la Grèce qui resiste a appelé hier à un rassemblement protestataire devant l'Ambassade de la Grèce à Bruxelles, pour dénoncer la décision dictatoriale du gouvernement de fermer la télevision et radio publiques grecques (ERT),

Nous avons aussi voulu démontrer notre solidarité avec les travailleurs de la radio et télévision publique. Le gouvernement a déclaré la fermeture de ERT mardi 11 juin et y a procédé le soir du même jour, en coupant le signal. Les travailleurs ainsi que de miliers de gens ont tout de suite occupé les bâtiments et depuis ils diffusent un programme continu. Malgré les efforts du gouvernement d'empêcher la diffusion, plusieurs chaînes du monde, comme la TVE espagnole, Euronews ou le RIK chypriote, rediffusent le programme. La nouvelle a fait la une de tous les médias européens.


La télévision et radio publiques appartiennent au peuple grec. Le gouvernement les a fermées par un décret présidentiel et s'est précipité à le publier au Journal Officiel. Il a aussi coupé les sites web, ainsi que le programme satelite, qui a pour longtemps été le contact des grecs immigrés avec la Grèce.


Le gouvernement a pris cette décision pour attendre le but de 15.000 licenciements de fonctionnaires jusqu'à la fin de l'année, dicté par la Troika. Il a déclaré la création c'un nouvel réseauc de médias, qui embauchera des travailleurs, bien entendu très mal payés, en appliquant les mémoranda qui sèment la misère dans tout le pays et demantèls le secteur public entier.


La Commision européenne, dans un communiqué, nie toute implication à la fermeture de la ERT, tout en soutenant le gouvernement grec et sa décision.

Depuis mardi, des miliers de gens soutiennent l'occupation de la ERT, en montrant leur détermination de soutenir le secteur et es médias publics  et d'arrêter les politiques catastrophiques du gouvernement grec et de la Troika.


A Bruxelles aussi, grecs et belges ont rejoint leur voix avec celle du peuple grec pour défendre les  médias et les services publics et pour lutter contre la barbarie de la Troika.

ça ne passera pas!



Mise à jour:

EBU retransmet le programme de la ERT occupée (link), ainsi que la station tétlé du parti communiste 902 (link) et d'autres chaínes. Le Ministre des Finances a menacé avec des repercussions légales les chaínes qui retransmettent le programme.
EL


Σημερα ανατελλει μια νεα Χρυση Αυγη για την χωρα μας
Από χθες το βραδυ η Ελλαδα είναι η μονη χωρα στην Ευρωπη, ισως και στον κοσμο χωρις δημοσια τηλεοραση και ραδιοφωνο.
Χθες το βραδυ ενας κυριος Κεδικογλου, με ένα διαγγελμα ποτισμενο με κοινωνικο δηλητηριο, ανακοινωσε ότι η Ερτ κλεινει, τωρα, αμεσως, αποφασιζομεν και διατασσομεν.
Χθες το βραδυ, πολλες φορες με παρεμβαση της ελληνικης αστυνομιας, οι πομποι αναμεταδοσης εκλεισαν, οι διακοπτες κατεβηκαν και η χωρα μας διασυρθηκε για άλλη μια φορα στα μεσα ενημερωσης ολου του κοσμου.
Λογαριασαν όμως χωρις την αντιδραση του ελληνικου λαου, στην Ελλαδα και στο εξωτερικο. Χθες ηταν χιλιαδες και σημερα θα είναι ακομα περισσοτεροι.
Πριν από λιγες μερες ο Σαμαρας ειχε πει ότι η Αριστερα μισει την Ελλαδα.
Χθες η τρικομματικη κυβερνηση Σαμαρα, οι εντολοδοχοι της Τροικα, μας εδειξαν ολο το μισος τους προς οποιοδηποτε δημοσιο αγαθο, προς οποιοδηποτε κοινωνικο αγαθο. Μας εδειξαν το μισος τους προς την ιδια την κοινωνια.
Μας εδειξε ότι ο νεοφιλελευθερισμος και ο φασισμος είναι το ιδιο πραγμα.
Μετα τα γκλομπ, μετα τα δακρυγονα, μετα τις επιστρατευσεις, τωρα η εκτροπη.
Το πραξικοπημα δεν θα περασει
Να φυγει τωρα η ακροδεξια κυβερνηση Σαμαρα
Να φυγει η τροικα από την Ελλαδα, να φυγει από παντου
Οι Ελληνες των Βρυξελλων φωναζουν την αλληλλεγγυη στους εργαζομενους της ΕΡΤ και στον δοκιμαζομενο ελληνικο λαο.
Ειμαστε περισσοτεροι
Δεν φοβομαστε
Θα κερδισουμε

1 comment:

  1. Posté par un abonné du journaul en ligne "Mediapart.fr"

    ----------------------------------
    A l'invitation de la rédaction de Mediapart

    En soutien au peuple grec, venez au Théâtre du Châtelet mardi 18 juin

    Mediapart organise, mardi 18 juin à 20 heures, à Paris, une grande réunion publique de soutien aux citoyens grecs, après la fermeture brutale de leurs télés et radios publiques.

    Depuis le 11 juin, la Grèce est deve­nue une scandaleuse excep­tion culturelle en Europe : elle n’a plus de radios et de télé­vi­sions publiques. Les Grecs, déjà à genoux à cause de la crise financière, sont sidérés par la brutalité d’un tel acte qui leur rappelle l’époque de la dictature et se mobilisent largement. Une telle décision bafoue les traités européens qui font de l'existence d'un service public de l'audiovisuel un critère déterminant de la bonne santé démocratique d'un pays. Cette fermeture s'inscrit dans un processus de démantèlement du pays sous le coup des plans d'austérité imposés par l'Europe et la Troïka.

    En solidarité avec le peuple grec, Mediapart organise cette soirée de soutien le mardi 18 juin à 20 heures, au Théâtre du Châtelet, à Paris. Artistes, journalistes, intellectuels grecs et français viendront témoigner et défendre la nécessité d'un service public audiovisuel indépendant des pouvoirs.

    A cette occasion, Edwy Plenel, pour Mediapart, lancera un Appel citoyen pour l’Europe de la culture et de la liberté d'information.

    Le programme complet et détaillé vous sera communiqué avant lundi 17 juin. L'entrée est gratuite. Venez nombreux !

    RSVP : invitations@mediapart.fr

    Théâtre du Châtelet
    1, place du Châtelet
    75001 Paris

    ReplyDelete